Programme Slime : pour dire stop à la précarité énergétique

Le Slime, c’est quoi ?

Le programme Slime repose sur une méthodologie en trois étapes qui vise à massifier le repérage des ménages pour leur proposer des solutions adaptées.

  1. La collectivité organise la chaîne de détection des ménages, en mobilisant notamment un réseau de donneurs d’alerte : travailleurs sociaux, associations, personnel médical, caisse d’allocations familiales… Les membres de ce réseau sont sensibilisés aux enjeux de la précarité énergétique pour mieux repérer les ménages concernés parmi ceux qu’ils rencontrent dans le cadre de leurs fonctions.
  2. Les ménages détectés se voient proposer une visite à domicile pour réaliser un « diagnostic socio-technique » : un chargé de visite se rend sur place pour analyser l’état du bâti et des systèmes d’eau chaude et de chauffage, la situation socio-économique du ménage, ses factures d’énergie ainsi que ses usages. Avec le ménage, il installe de petits équipements qui génèrent immédiatement des économies d’énergie et/ou améliorent le confort.
  3. Les ménages sont orientés vers des solutions adaptées à leur situation : travaux de performance énergétique, médiation-bailleur, remplacement d’équipements, accompagnement social et budgétaire, aides financières, etc.

Un Slime : pour quoi faire ?

Les dispositifs Slime locaux renforcent le « pouvoir d’agir » des ménages : d’après une évaluation nationale réalisée en 2020, 84% d’entre eux réalisent une première action suite à la visite (suivre plus régulièrement ses factures, entreprendre des démarches d’accès aux droits…), et 65% réalisent une action engageante (effectuer des travaux, obtenir des aides financières…). De plus, les Slime agissent directement sur la précarité énergétique : 35% des ménages déclarent ne plus avoir froid dans leur logement, et 30% estiment avoir réalisé des économies sur leurs factures d’énergie.

Pour les collectivités, le programme Slime permet de mettre en cohérence les actions existantes de lutte contre la précarité énergétique, mais aussi d’organiser, de renforcer et de développer leur écosystème partenarial. Sur le plan opérationnel, le programme Slime offrent aux collectivités des outils méthodologiques et informatiques, une animation qui favorise le partage d’expériences, ainsi que des financements qui couvrent jusqu’à 70% des dépenses des collectivités.

Les collectivités en parlent :

« Apporter des petites réponses aux gens leur permet de se remettre en position d’avancer, de se re-projeter dans leur logement et de retrouver de la confiance. »

Conseil départemental du Morbihan

« Le Slime permet de suivre l’évolution des politiques publiques de ces dernières années : sortir des politiques publiques ‘assistancielles’ et s’inscrire dans les récentes orientations des politiques sociales qui visent « l’aller vers et le développement du pouvoir d’agir”. »

Conseil départemental du Gard

« le Slime permet à nos deux unités [habitat social/habitat privé] de mieux travailler ensemble, cela crée du lien interne au sein de la collectivité. »

Métropole européenne de Lille

Comment nous rejoindre ?

Le CLER organise trois appels à candidature par an pour accueillir de nouvelles collectivités. La prochaine formation pour s’informer sur le programme et préparer une candidature aura lieu le 25 novembre 2021. Rendez-vous sur www.lesslime.fr pour en savoir plus.

Le CLER – Réseau pour la transition énergétique, proposera une session de formation le jeudi 25 novembre 2021 dans le cadre de la Journée Contre la Précarité Énergétique. Pour en savoir plus sur l’évènement et s’inscrire à la formation action suivez ce lien

Mobilisez-vous
Mobilisez-vous !
Vous souhaitez faire vivre la journée contre la précarité énergétique en organisant un événement ?
En participant, vous ancrez votre action dans une dynamique collective et nationale !
Plus d'informations
Restez informés
Restez informés

 

Loading